Naïri Nahapetian pour “Dernier Refrain à Ispahan“

L'auteur : Naïri Nahapetian

Naïri Nahapétian est née à Téhéran de parents arméniens. Elle a quitté l'Iran à l'âge de 9 ans, après la Révolution islamique. Elle vit à Paris.
Journaliste free-lance durant plusieurs années, elle travaille actuellement pour le mensuel Alternatives économiques.
Elle est l'auteure de l'essai L'Usine à vingt ans paru dans la collection « Bruits » (Les petits matins/Arte éditions, 2006) et publie régulièrement des nouvelles, notamment dans les revues Rue Saint Ambroise, Brèves, etc

Le livre : Dernier Refrain à Ispahan

Le corps de Roxana gît dans un théâtre d'Ispahan. A ses côtés, un bouquet de tulipes le symbole de la révolution islamique. Malgré l'interdiction de chanter en public, l'ex-star de la pop iranienne, de retour d'exil, tentait d'organiser un concert. Elle ne sera pas la seule à être réduite au silence. Narek, un reporter franco-iranien, enquête : qui en veut aux chanteuses d'Ispahan ?
Interdit de montrer ses cheveux. Interdit de s'habiller sans respecter l'uniforme islamique. Et interdit de chanter en public. Les ayatollahs ne manquent pas d'idées quand il s'agit d'entraver la liberté des femmes. Pourtant, lorsque la grande chanteuse Roxana revient dans la ville de son enfance, après
un long exil aux Etats-Unis, certains de ses airs résonnent encore dans les taxis d'Ispahan. Son projet ? Donner un concert dans lequel se produiront d'autres femmes. Un projet qui ne verra jamais le jour car Roxana sera définitivement réduite au silence. Et elle ne sera pas la seule à subir ce sort...
C'est justement à ce moment-là que Narek, un jeune journaliste franco-iranien venu prendre le pouls de la révolte de 2009, rejoint la ville. Cette enquête lui permettra encore une fois de découvrir une facette insoupçonnée de la réalité iranienne.`

Éditions Liana Lévi