Jérôme Legras pour La Conjuration de Göttingen

L'auteur

Jérôme Legras

site de l'éditeur
Né en 1974 à Paris, Jérôme Legras travaille depuis 1998 dans la finance. Après Polytechnique puis l’ENSAE, il travaille à HSBC puis à la Société Générale. Depuis 2013, il est directeur de recherche pour une société de gestion de portefeuille, à Londres. Marié et père de quatre enfants, cet amateur de romans policiers, est aussi, depuis sa plus tendre enfance, un passionné de physique. Pareille combinaison est à l’origine de l’écriture de ce premier roman.

Le livre

site de l'éditeur
Juin 1954. Le corps de William Wien, bibliothécaire adjoint de l’université de Princeton, est retrouvé sans vie. Assassiné. Avant de mourir, l’homme a trouvé la force d’inscrire sur une stèle la lettre grecque epsilon. De son propre sang…

L’inspecteur Michael Rumford découvre peu à peu que ce meurtre n’a rien d’ordinaire. Toutes les pistes semblent en effet converger vers le prestigieux Institut des études avancées et son célèbre directeur, Robert Oppenheimer, père de la bombe nucléaire, pris en étau entre d’anciens criminels nazis et un groupe de savants au passé trouble…

Mais pourquoi Edgar Hoover, le patron du FBI, s’intéresse-t-il de si près au célèbre physicien Albert Einstein ? Cherche-t-il à dissimuler la véritable histoire de la course à l’atome ? Autant de questions que Rumford n’aurait jamais cru devoir se poser un jour.

Mêlant suspense, faits historiques et enjeux scientifiques, ce premier roman plonge le lecteur au cœur de la guerre froide et du maccarthysme. Au fil de la lecture, une question lancinante : et si tout était vrai ?

video